↑ Retour à Club

Imprimer ceci Page

Historique

De l’ ALR et du ROC au ROCHECHOUART-SAINT-JUNIEN HB 87
C’est la saison 1983-1984 qui voit la naissance du handball garçons à Rochechouart au sein de l’ ALR (Amicale Laique de Rochechouart). Une douzaine de joueurs issus pour la plupart du club de St-Junien commençait l’aventure. En parallèle, la section féminine, en sommeil au sein du ROC, reprenait du service. S’il était aisé pour les filles de retrouver les terrains, pour les garçons, exister en terre de football sera difficile.

ET pourtant ! Après une année de mise en place, ils gagnent chaque année le droit à la division supérieure et accèdent pour s’y maintenir à la prénationale. Dans le même temps, les filles sont bien installées dans le handball limousin et les jeunes pousses sont dans les sélections régionales.

Le choix raisonné de fusion des sections féminine et masculine sous l’emblème du ROC restera un moment important du handball rochechouartais. Le club se structure, devient un club formateur reconnu et actif dans tout le Limousin. Ses équipes de jeunes sont toujours bien placées et le club comptera une centaine de licenciés.

De Châlus ou St-Mathieu, on vient pratiquer le handball au sein du ROC HB. Des «équipes féminines de grande qualité se produisent au gymnase municipal : les PTT Limoges, alors club phare, Moscou, l’équipe nationale de Chine, celle d’Algérie y croiseront Mios ou Mérignac. Myriam Borg-Korfanty deviendra la marraine de la toute récente section sportive handball du collège de Rochechouart.

Déjà une collaboration s’installe entre Rochechouart et St-Junien avec la création d’un Centre Local d’Entraînement pour les meilleurs jeunes. Des joueurs rochechouartais iront s’aguerrir au sein de l’ASSJ de retour en Nationale. Enfin Le ROC décide de s’unir à l’ASSJ, voyant dans le potentil féminin d’abord,mais aussi masculin la seule possibilité de progresser.

Un dernier effort des joueuses rochechouartaises pour conserver leur place en prénationale va permettre au nouveau club, Le ROCHCHOUART-SAINT-JUNIEN HB 87, de débuter son existence en féminines au plus haut niveau régional.[/encadre]

ASSJ Handball

La création d’une section handball eut lieu en 1971, et obtint son affiliation au club omnisports de l’Association sportive de Saint-Junien. Encouragée moralement et matériellement par la municipalité, elle put utiliser le Palais des sports tout récemment mis en service, et sans lequel la section hand n’aurait probablement jamais existé. L’élément catalyseur apparut en la personne de quelques enseignants, avec à leurs têtes Alain Lebegue, entraîneur-trésorier, et Pierre Dupuy. Au début la section se résume à un petit groupe de « prof de gym », c’est un rassemblement de copains, faite pour se détendre et s’amuser. Immédiatement, un grand nombre de jeunes joueurs filles et garçons adhère à la section. Section qui deviendra plus tard l’ASSJ Handball, et qui se séparera du club omnisports. Ce club a alors révélé deux internationales : il s’agit de Véronique BOUTINAUD et de Anne LETIENNE-BALESTRAT.

À la première saison de 71-72, l’équipe masculine des « prof de gym » débuta au plus bas niveaux. À la saison 72-73, cette équipe devint championne du limousin en division excellence, ce qui leur donna le droit de passer en National III. Mais elle fit preuve de sagesse et refuse la montée, sachant qu’elle était trop neuve et insuffisamment établit. La saison suivante elle réédita sa performance, et cette fois-ci, elle monta en National III pour y rester trois saison avant de redescendre en régional. Mais dès la saison suivante (77-78), les revoilà en N III. L’histoire de l’équipe seniors masculine est ponctuée de montées en N III et de descentes en régional.

En ce qui concerne les filles, il existait une équipe dès la création de la section au sein du club omnisports de l’ASSJ. Elles sont montées en National II à la fin des années 70s, et en sont redescendues plusieurs années plus tard.

Déjà à la saison 74-75 le nombre de licenciés montaient à 142, pour arriver à 168 à la saison 77-78, 200 si l’on compte l’école de hand. Cette année là, trois équipes seniors juniors garçons étaient engagées en championnats, ainsi que deux équipes seniors juniors filles, deux équipes de cadets, trois de cadettes, deux équipes de minimes garçons, deux équipes de minimes filles, deux équipes de benjamins, et deux de benjamines.

À la saison 79-80 l’ASSJ Handball obtint 6 titres de champions sur 8 possibles. Les seniors garçons et filles ont remporté la coupe de Haute Vienne, les cadets y ont eu de bons résultats. En coupe nationale UFOLEP les cadettes sont devenues championnes de France, et les cadets sont arrivés en quarts de final.

Lien Permanent pour cet article : http://www.roc-assj-hb87.com/club/historique