«

»

Imprimer ceci Article

Agathe Courbebaisse interviewée par sa coéquipière Audrey Faure

En ce début d’année 2018,  il est temps de faire un retour sur cette première partie de saison avec Agathe Courbebaisse, l’enfant du club.

Agathe Courbebaisse (archive photo : P. Boulesteix)

Agathe Courbebaisse (archive photo : P. Boulesteix)

 

Audrey Faure: Avant tout, peux-tu présenter rapidement ton parcours sportif ?

Agathe Courbebaisse: Tout d’abord le hand n’a pas été mon premier sport. J’ai testé plusieurs sports (athlétisme, danse classique, gymnastique), mais j’ai longtemps fait du judo, de 6 à 12 ans. Entre temps, j’ai commencé le hand (vers 9 ans). A 12 ans j’ai dû choisir entre les deux, car je n’avais pas le temps de tout faire, entre les entraînements, les compétitions et les matchs le week-end. J’ai donc continué le hand. Je n’ai jamais changé de club, ça fait donc 12 ans que je fais du hand au ROC ASSJ.

 

A.F: Actuellement, niveau étude, où en es tu ?

A.C: J’ai obtenu une licence en droit l’année dernière, et cette année je suis en master 1 droit et administration des organisations. Cette année est cruciale dans mes études car mon objectif est d’intégrer les CDES (centre de droit et d’économie du sport) de Limoges pour y suivre le master 2 droit et économie du sport, très sélectif et prisé.

 

A.F: Cette année, tu as intégré le groupe N1, comment s’est déroulé ce début de saison pour toi ? Tu sembles t’être très bien intégrée au groupe 

A.C: En débutant la saison je ne m’attendais pas à jouer tous les matchs avec la N1, c’est pourtant le cas pour le moment, j’en suis donc très satisfaite. Mon début de saison se passe très bien, je sens que je progresse, je n’ai pas eu de grosses blessures donc tout va bien! Mais il y a encore beaucoup d’aspects sur lesquels je souhaiterais progresser, pour petit à petit gagner une place plus importante dans l’équipe. Au niveau de mon intégration, elle s’est très bien passée! C’était assez naturel sachant que j’ai joué la fin de saison dernière en N1, et que les groupes N3/N1 s’entrainaient très régulièrement ensemble. Le groupe est très sympa et vivant.

 

A.F: Très complice avec Emilie Vidaud, (qui a aussi intégré le groupe N1 en même temps que toi), appréhendes tu son départ ?

A.C: Oh complice c’est un grand mot….. Avec Maeva (Sarre), on a déjà commencé les castings pour la remplacer, donc son absence ne devrait pas trop se faire ressentir. (En vrai elle va vraiment me manquer mais il ne faut pas trop lui dire)

 

A.F: En dehors des terrains de hand, comment occupes tu ton temps libre ?

A.C: Par les cours déjà , qui me prennent beaucoup de temps. Ensuite je vois beaucoup mes amis, je sors et surtout… Je fais des siestes (minimum une par jour)!!

 

A.F: Projection dans le futur … dans 10 ans, comment te vois tu ?

A.C: Oula… Difficile à dire! Déjà  niveau professionnel j’espère travailler dans une institution sportive professionnelle en tant que juriste. Mon « rêve » serait de travailler au CIO. Niveau sportif, je ne sais pas si mon travail me permettra de continuer le hand, mais dans tous les cas je sais que je ferai toujours du sport. Niveau personnel….. mariée à une star américaine, vivant dans un palace, avec deux magnifiques enfants et un chat (à poils longs de préférence).

 

Merci les filles pour votre superbe interview ! Bon retour sur les terrains à Audrey et bonne continuation à Agathe 

Lien Permanent pour cet article : http://www.roc-assj-hb87.com/info-en-avant/agathe-courbebaisse-interviewee-par-sa-coequipiere-audrey-faure