ANAIS CORDIER : « AVEC BEAUCOUP DE JOIE »

De retour de convalescence en janvier, Anaïs Cordier, 20 ans, a réussi un retour remarquable à la compétition. Auréolée d’une montée en Nationale 2 avec les Espoirs de Feu, elle intégrera l’équipe des Panthères de Feu la saison prochaine.

Anaïs Cordier intégrera l'équipe des Panthères de Feu la saison prochaine (Photo : P. Boulesteix)

Anaïs Cordier intégrera l’équipe des Panthères de Feu la saison prochaine (Photo : P. Boulesteix)

Tu as repris la compétition en janvier. Comment s’est passée ta convalescence (rupture des croisés en août 2017) et cette reprise ?

En ce qui concerne ma convalescence, elle fut longue du fait d’une opération retardée à cause de mes études. Après l’opération (juillet 2018) le temps est passé assez vite entre les séances de kinésithérapie régulières et ma présence auprès de l’équipe Espoir tous les weekends. Six mois après l’opération je me suis lancée, j’ai repris les entraînements avec de l’appréhension certes mais beaucoup moins que ce que je pensais. Les filles m’ont bien accueilli ce qui m’a permis de revenir dans des conditions optimales.

Une montée en nationale 2 avec les Espoirs, des matchs en Nationale 1 en fin de saison, une intégration au groupe des Panthères de Feu la saison prochaine. Peut-on parler de saison tremplin te concernant et comment as-tu vécu ces moments ?

En effet je n’aurai pas du tout pensé en arriver là à mon retour en janvier. Certaines périodes n’ont pas été faciles entre doute et manque de confiance, mais avec beaucoup d’investissement et de l’assiduité aux entraînements, j’ai su convaincre les coachs de me faire confiance. C’est donc avec beaucoup de joie que j’ai reçu cette proposition d’accession au groupe des Panthères de Feu.

Après Axèle Aristide la saison dernière, c’est à ton tour d’intégrer les PDF la saison prochaine. La formation interne est mise en avant au Rochechouart – St Junien HB 87. Quels conseils pourrais-tu donner aux nouvelles joueuses qui vont intégrer le groupe des Espoirs de Feu ?

Il ne faut jamais oublier de donner son maximum que ce soit aux entraînements ou pendant les matchs car intégrer les Espoirs de Feu c’est avoir la possibilité d’accéder à n’importe quel moment au groupe des Panthères de Feu lors d’un ou plusieurs matchs. Avoir confiance en soi et ne jamais se décourager car ce n’est jamais par hasard qu’on se retrouve dans cette équipe Espoir. Ecouter les critiques quelles soient positives ou négatives et s’en servir pour progresser. Être présente un maximum aux entraînements pour comprendre le projet de jeu et créer un groupe soudé pour les rencontres du weekend.

Photo : P. Boulesteix

Photo : P. Boulesteix

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.roc-assj-hb87.com/info-en-avant/anais-cordier-avec-beaucoup-de-joie