«

»

Imprimer ceci Article

Emilie Vidaud interviewée par sa coéquipière Aline Varinot !

Il est temps de revenir sur la mi-saison de Emilie Vidaud qui nous quitte à la fin du mois pour finir son année en Espagne pour ses études ! 

Emilie Vidaud

Emilie Vidaud

Aline Varinot: 1-Petite question simple pour commencer. Quand et pourquoi as tu commencé le handball ?

Emilie Vidaud: J’ai commencé le hand quand j’avais 7 ans suite à une activité périscolaire qu’on avait organisé dans mon école. Je me suis ensuite inscrite au club de hand de Pierre-Buffière. A la base je faisais du cheval mais je suis tombée et je me suis fracturé le coude et mes parents n’ont pas voulu que je reprenne par la suite, mais maintenant je les remercie mille fois sans eux je n’en serait sans doute pas là  !

 

A.V: 2- Quel est ton numéro de maillot et pourquoi ce numéro ?

E.V: Je n’ai jamais vraiment eu de numéro fétiche, j’avais le 14 en arrivant au club, puis on a du choisir nos numéros et j’ai pris le 28 mais mes muscles ne logeaient pas dedans aha, j’ai donc pris le 8 et je l’ai gardé car il signifie mes premières apparitions en Nationale 1.

 

A.V: 3- Attaque ou Défense ? (Ceci n’est pas une question piège 😜).

E.V: La défense sans hésiter! J’adore quand on réussit une belle défense ou l’adversaire ne trouve aucune solution, ca renvoie une image forte et c’est ca qui me plaît.

 

A.V: 4- Malgré ton jeune âge (que tu peux préciser) quel est pour l’instant le plus beau souvenir que ce sport t’a permis de vivre ?

E.V: Ce n’est pas un secret j’ai 20 ans aha. C’est bien évidemment le match contre Fleury en Coupe de France ou j’ai eu la chance de jouer contre des joueuses de niveau international. En plus d’être un beau souvenir c’est une belle réussite sur le plan personnel même si je n’aurais certainement jamais le niveau de ces joueuses là .

 

A.V: 5- Tu as intégré l’effectif N1 cette année. Comme cela se passe t-il ? Les filles sont comment ? (Attention, c’est une question piège 😜). 

E.V: Très bien! Sur le plan sportif j’ai encore beaucoup de progrès à  faire mais c’est intéressant de s’entraîner avec une équipe comme ca pour voir ses lacunes et s’améliorer. Les filles….géniales aha! Que ce soit pendant les matchs et les entrainements ou en dehors elles savent toujours quoi dire pour nous conseiller, et on parle aussi de beaucoup de choses ensemble et pas que de Hand!

 

A.V: 6- Pour celles et ceux qui ne sont pas au courant, Emilie nous quitte fin janvier pour ses études😢. Peux tu nous en dire un petit peu plus ? Continues tu le hand là -bas?

E.V: Au niveau des études je suis en troisième année de Licence d’Espagnol à la Faculté de Lettres à Limoges. Arrivé à ce niveau d’étude on vous propose de faire un Erasmus, c’est à dire de passer la moitié de votre année scolaire à l’étranger. Pour ma part j’ai choisi l’Espagne c’est pour ca que ma saison s’arrête fin janvier. Malheureusement il n’y a pas d’équipes féminines là-bas mais il y a du Hand universitaire je vais donc continuer à m’entraîner comme ça.

 

A.V: 7- Je vais profiter de cette dernière  »carte question » pour te laisser passer un petit message avant ton départ, aux personnes qui nous soutiennent sur un terrain mais aussi en dehors ….

E.V: Déjà  je voudrai remercier tout les supporters qui nous suivent chaque week-end, cela m’étonne encore que l’on soit autant soutenue que ce soit en N1 ou en N3, car c’est aussi pour eux qu’on joue tout les week-ends. Ensuite je voudrai remercier tout les bénévoles qui nous permettent à nous et aussi aux supporters de passer des bons moments et surtout d’organiser si bien chaque déplacement ou match à domicile.

Pour finir je voudrai remercier ma famille, mes parents plus particulièrement qui ont toujours fait en sorte que je puisse m’entrainer au maximum, que je ne loupe aucun match, qui sont là chaque jours pour me soutenir et c’est grâce à ça que je suis dans le groupe N1 cette année.

Je voudrai aussi remercier mon copain, Thomas, qui loupe très rarement un match des Panthères de Feu et qui est toujours là pour moi quand les entrainements ne se passent pas bien et qu’il me faut quelqu’un pour en parler!

Mes amies aussi sont très importantes, elles me permettent de me vider la tête et surtout de passer des soirées de folie, mais ça ca reste entre nous…

Un grand merci à Aline d’avoir poser ces questions et à Emilie d’y avoir répondu. Mais surtout nous souhaitons une très bonne continuation et de belles aventures en Espagne  à « la chica » Emilie Vidaud. 

Aline Varinot, Emilie Vidaud et les autres Panthères de Feu vous donnent rendez-vous samedi soir au Palais des Sports pour le match contre Fleury-Loiret ! 

affiche-J10-17-18

Lien Permanent pour cet article : http://www.roc-assj-hb87.com/info-en-avant/emilie-vidaud-interviewee-par-sa-coequipiere-aline-varinot