«

»

Imprimer ceci Article

FORMATION : LES ESPOIRS DE FEU ONT LEUR DESTIN ENTRE LEURS MAINS !

Refonte des championnats nationaux oblige, l’équipe Espoir de Rochechouart – St Junien Handball 87 évoluera soit en Nationale 2 soit en Nationale 3 la saison prochaine. Tout se jouera lors des deux dernières rencontres. L’occasion de faire le point sur cette équipe.

Samedi 19 mai – Les Espoirs de Feu affrontent l’Avenir Sportif Châteauneuf-en-Thymerais

à 20h45 au Palais des Sports de St Junien

Maëva Sarre, meilleure buteuse des Espoirs de Feu cette saison. (photo : Philippe Boulesteix)

Maëva Sarre, meilleure buteuse des Espoirs de Feu cette saison. (photo : Philippe Boulesteix)

Seulement 4 joueuses de plus de 22 ans sont autorisées à évoluer dans une équipe réserve en championnat de France. Lors de l’accession en Nationale 3 il y a maintenant 3 ans, le staff du club a donc logiquement décidé de s’appuyer sur cette règle pour convertir cette équipe en équipe Espoir afin de former des joueuses. Avec comme objectif de les amener à jouer à plus haut niveau, notamment avec les Panthères de Feu, l’équipe fanion du Rochechouart – St Junien HB 87. « L’équipe Espoir est un tremplin pour les jeunes joueuses qui nous rejoignent. Elles s’entraînent très régulièrement avec Les Panthères de Feu et ont ainsi l’occasion d’avoir davantage d’adversité et d’exigence à l’entraînement pour progresser. Depuis maintenant deux ans, des joueuses intègrent l’équipe une, certaines à long terme, d’autres ponctuellement » explique Nico PAQUIER, le manager général du club et entraîneur des Panthères de Feu. En effet, cette saison Agathe COURBEBAISSE et Emilie VIDAUD ont intégré l’équipe une et la saison prochaine c’est la jeune Axèle ARISTIDE (tout juste 17 ans) qui deviendra officiellement une Panthère de Feu.

Formée au club, la Rochechouartaise Axèle Aristide intégrera officiellement l'effectif des Panthères de Feu la saison prochaine (photo : Thierry Sallaud)

Formée au club, la Rochechouartaise Axèle Aristide intégrera officiellement l’effectif des Panthères de Feu la saison prochaine (photo : Thierry Sallaud)

« Passer par l’étape de l’équipe Espoir pour une jeune joueuse de la région, c’est se donner davantage de chances de rejoindre un jour l’équipe fanion. Car en nous rejoignant, la jeune joueuse va pouvoir apprendre un projet de jeu substantiel, s’imprégner des valeurs des Panthères de Feu et participer directement à l’histoire du club » précise Nico PAQUIER. Aussi, ces jeunes joueuses sont accompagnées régulièrement cette saison sur le terrain par des joueuses plus expérimentées telles que Laure ALLARD, Audrey FAURE, Alexandra MOREAU ou encore Laure RAFFIER.

Les Espoirs de Feu ont l’occasion de rejoindre la Nationale 2 la saison prochaine, si cela n’aboutit pas, l’équipe évoluera en Nationale 3. « L’objectif premier de cette équipe reste la formation. Jouer en Nationale 2 serait un plus mais pas une fin en soi. Mathias MARTIN MORENO, leur entraîneur, véhicule intelligemment le projet de jeu de l’équipe fanion et cela constitue une étape importante de leur apprentissage. » rajoute le manager général. De son côté, Mathias MARTIN MORENO, accompagné de Philippe BOUJU (entraîneur des gardiennes), a déjà les yeux rivés sur le prochain rendez-vous « tout est encore possible pour notre équipe, le groupe a deux priorités pour le prochain match face à Châteauneuf-en-Thymerais : montrer un tout autre visage que face à Auxances la semaine dernière et donner du plaisir aux spectateurs que nous espérons nombreux samedi au Palais des Sports ».

Je rejoins avec plaisir les Espoirs de Feu.

Déjà 4 jeunes joueuses rejoindront les Espoirs de Feu la saison prochaine, d’autres contacts sont également avancés. Mathilde POMARES (née en 2001) a commencé le handball à l’âge de 9 ans à Ambazac. Sélectionnée avec l’équipe du comité 87 puis avec la ligue du Limousin, Mathilde a intégré le Pôle Espoir de St Junien dès l’âge de 14 ans. Elle joue actuellement dans l’entente Paloma en championnat de France -18 ans. Célia CRUVEILHER (née en 2002) quant-à-elle, a marqué ses tout premiers buts à l’âge de 6 ans à Châteauneuf-la-Forêt (ndlr : club d’origine de la Panthère de Feu, Morgane LORMAND). Actuellement pensionnaire du Pôle Espoir de St Junien, elle joue également dans l’entente Paloma en championnat de France. Jocelyne THOMPSON-WELLS (née en 2001) a débuté le handball à l’âge de 7 ans et joue toujours dans le même club à Confolens. Elle participe également au championnat de France -18 ans. Jocelyne souhaite jouer à St Junien car elle est « à la recherche d’un niveau de jeu supérieur afin de (s)’améliorer en tant que joueuse ». Elena BOELLMANN (née en 1999) s’est essayée à différents sports (aviron, natation) avant de se lancer dans le handball totalement par hasard. Elle a très vite rejoint le club de St Grégoire-Rennes Métropole avec qui elle obtiendra le titre de championne de France -18 ans en 2015-2016. Arrivée en 2017 dans la région pour des raisons familiales, « reprendre le handball était quelque chose d’indispensable. C’est donc pour cela que je rejoins avec plaisir les Espoirs de Feu la saison prochaine. Je tiens à remercier le club pour son accueil chaleureux et qui me redonne goût à jouer au handball ». Norbert LASCOUX, vice-président du club en charge du Pôle Elite et Formation précise que  « depuis le mois de janvier, nous avons axé la préparation de la saison future d’abord sur les Espoirs de Feu et c’est avec grand plaisir que nous retrouverons ces jeunes filles pour grandir aussi bien dans leur vie d’étudiante que dans leur vie sportive permettant de garder au Rochechouart – St Junien HB 87 son rôle de locomotive du handball féminin sur notre territoire ».

Lien Permanent pour cet article : http://www.roc-assj-hb87.com/info-en-avant/formation-les-espoirs-de-feu-ont-leur-destin-entre-leurs-mains