«

»

Imprimer ceci Article

COUPE DE FRANCE – 16e de finale : UNE HISTOIRE MAGIQUE !

Dans un match au suspens à couper le souffle, soldé par une victoire 26-24 face à la Rochelle, les Panthères de Feu se qualifient pour la deuxième fois consécutive en huitième de finale. Tout simplement historique pour le club !

9 buts pour Aline Varinot (crédit photo : P. Boulesteix)

9 buts pour Aline Varinot (crédit photo : P. Boulesteix)

Que ce fut dur, indécis, stressant puis exaltant ! Les Panthères de Feu ont fait vibrer le Palais des Sports de Saint Junien, plein à craquer, à l’occasion de leur 16e de finale de coupe de France. Le ROC ASSJ HB87 savait qu’il devait créer l’exploit de battre Aunis la Rochelle, pensionnaire de 2e division, pour espérer revoir les 8e de finale. Terminer si près du but aurait été si cruel, la qualification en est d’autant plus belle !

Le début de match est à l’avantage des Panthères de Feu, menant 5 à 2 après 11 minutes de jeu. Mais les Perdrix d’Aunis la Rochelle vont vite réagir jusqu’à prendre l’ascendant à la 24e minute de jeu (8-9). Les Panthères de Feu savent qu’elles peuvent rivaliser avec leurs homologues du jour et s’accrochent. Le ROC ASSJ HB87 rentre au vestiaire avec un seul petit but d’avance (12-11).

En seconde période, ce sera oeil pour oeil et dent pour dent. Les deux formations se rendent coup pour coup, les ballons sont de plus en plus lourds à porter tant l’enjeu est exaltant. Les Panthères de Feu prennent l’avantage à la 38e (17-15), mais les Perdrix réagissent du tac ou tac (17-19 à la 42e). C’est avec une incroyable volonté et une débauche d’énergie exceptionnelle que les joueuses haut-viennoises vont recoller au score (22-22 à la 50e). Pousser par un public en ébullition, les Panthères de Feu vont créer un petit break de trois buts à la 54e (25-22). Mais Aunis résiste, s’accroche et revient dans la partie (25-24) à la 56e. Le match est relancé, le suspens devient insoutenable. Mais le score ne bougera plus jusqu’aux cinq dernières secondes avec un dernier but des Panthères de Feu. Score final : 26-24 et une qualification magique et historique en 8e de finale !

Le mot du coach, Nico Paquier

Les filles ont réalisé quelque chose de merveilleux ce soir. Pour un club de notre niveau c’est tout simplement formidable de se qualifier deux années de suite en 8e de finale de la coupe de France. J’espère que l’on aura une belle affiche pour garnir ce Palais des Sports ! Là on savoure, demain on se remet au travail car on a un déplacement délicat à Montargis, 3e du championnat. Il va également falloir bien gérer la charge de travail car ce match a été très intense. En tout cas, bravo à elles.

Les stats

Gardiennes : Berland 5 arrêts, Guilabert 5 arrêts

Joueuses : Granet 7 buts sur 10 tirs, Kostova 3/5 (dont 1/1 penalty), Lutovac 4/6, Varinot 9/13, Vernet 3/5, Faure 0/2, Mugosa 0/3, Aristide, Courbebaisse, Latour, Lormand, Moreau.

Sophie Vouzelaud, 1ère dauphine de miss France 2007 et marraine du Téléthon, a donné le coup d'envoi de la rencontre (crédit photo : P. Boulesteix)

La nouvelle Panthère de Feu, Sophie Vouzelaud, 1ère dauphine de miss France 2007 et marraine du Téléthon, a donné le coup d’envoi de la rencontre (crédit photo : P. Boulesteix)

Lien Permanent pour cet article : http://www.roc-assj-hb87.com/les-pantheres-de-feu/coupe-de-france-16e-de-finale-une-histoire-magique