«

»

Imprimer ceci Article

Nationale 1 – 11e journée : DANS LE DUR

Les Panthères de Feu se rendaient à Bègles, avant-dernier, pour tenter de conserver leur deuxième place fraîchement acquise. Mais trop de maladresses et d’imprécisions ont eu raison du ROC ASSJ HB87 face à une jeune équipe girondine survoltée. Défaite 35-21 (15-12 à la mi-temps).

Les Panthères de Feu à terre... (Photo archive : P. Boulesteix)

Les Panthères de Feu à terre… (Photo archive : P. Boulesteix)

La défense saint-juniaude, plutôt bien en place en début de partie, permet de récupérer quelques ballons. Mais à chaque action offensive, le ballon ne reste pas longtemps dans les mains saint-juniaudes, tirs précipités, passes en touche ou interceptées… Il n’en fallait pas moins pour permettre aux Béglaises de mener 4 à 0 après 5 minutes de jeu seulement. Après quelques réglages, les Panthères de Feu vont recoller au score : 10 partout à la 21e. Mais « chassez le naturel, il revient au galop »… Les pertes de balle et tirs précipités vont de nouveau faire la part belle aux joueuses locales (15-12 à la pause).

En seconde période, les Panthères de Feu veulent revenir avec de meilleures intentions mais vont se retrouver en échec au tir. L’écart au score va constamment s’amplifier (15-13 à la 31e, 22-14 à la 38e) permettant à Bègles de faire cavalier seul.
Le ROC ASSJ HB87 va finalement s’incliner sur un large score de 35 à 21 et abandonne la 2e place provisoire pour revenir en 4e position. Les joueuses vont bénéficier d’un week-end de repos mais nul doute qu’elles vont se remettre sérieusement au travail pour préparer leur déplacement à Colombelles le week-end du 25/26 février.

Le mot du coach, Nico Paquier :

On a livré une prestation pitoyable, j’ai honte de ce que l’on a proposé sur le terrain. C’est le pire match que j’ai eu à coacher depuis un an et demi ici. Je n’ai tout simplement pas reconnu mon équipe. On a manqué d’humilité dans la préparation de ce match, ce qui se traduit par un manque d’exigence et de concentration. C’est un échec collectif, on va analyser ce match pour en tirer des leçons constructives car un déplacement compliqué nous attend dans deux semaines à Colombelles et qu’il nous sera formellement interdit de montrer le même visage qu’à Bègles.

Les stats :
Gardiennes : Berland 10 arrêts, Guilabert 2 arrêts
Joueuses : Courbebaisse 0 buts sur 2 tirs, Faure 1/3, Granet 2/5 (dont 2/2 penalties), Kostova 3/5 (dont 1/2 penalties), Latour 2/3, Lormand 1/2, Lutovac 1/6, Mugosa 3/6, Varinot 5/12, Vernet 3/4.

Nationale 3 : Double perte…
Au terme d’un match très équilibré (11-11 à la mi-temps), l’équipe Espoir s’est inclinée à Auxances sur le score de 20 à 19. Mais le malheur ne s’arrêtant pas là, Emilie Vidaud s’est fracturée le coccyx à 7 minutes du terme de la rencontre alors que le ROC ASSJ HB87 menait d’un but. La pivot haut-viennoise sera absente des terrains pendant un mois.

Emilie Vidaud sera absente des terrains pendant un mois (Photo archive : P. Boulesteix)

Emilie Vidaud sera absente des terrains pendant un mois (Photo archive : P. Boulesteix)

Lien Permanent pour cet article : http://www.roc-assj-hb87.com/les-pantheres-de-feu/nationale-1-11e-journee-dans-le-dur