Nikolina LUTOVAC : « ON POSSÈDE UNE CERTAINE DIVERSITÉ OFFENSIVE »

SAMEDI 6 AVRIL 20H45 – PALAIS DES SPORTS DE ST JUNIEN
Nationale 1 – J17 : Rochechouart – St Junien HB 87 / Bordes Sports Handball
Alors que le club réalise sa meilleure saison sportive depuis la montée en 2015 en Nationale 1 et s’apprête à vivre une fin de saison à suspens, la capitaine des Panthères de Feu, Nikolina Lutovac, nous parle de la saison, de sa formation et de l’adversaire de la semaine, Bordes Sport Handball.
Nikolina Lutovac (photo : E. Chabasse)

Nikolina Lutovac (photo : E. Chabasse)

Notre saison sportive

C’est ma quatrième saison avec les Panthères de Feu. Malgré quelques matches « ratés » qui nous ont coûté la première place provisoire, on n’abandonne pas et on continue à se battre jusqu’au bout… Il reste encore 6 matches et même si cela ne parait pas beaucoup, il peut se passer plein de choses. A nous de saisir les opportunités. Les gens remarquent facilement qu’on a la meilleure attaque de Nationale 1 et que ça marque beaucoup plus que les années précédentes. En revanche, moi ce que je trouve plus intéressant, c’est que cette année on possède une certaine diversité offensive. On est devenu un collectif qui varie facilement son jeu, avec une belle circulation tactique (quand on s’applique) et des joueuses qui proposent des beaux gestes techniques (les passes, les tirs, les relations à 2) et ceci est un régal. Pour nous et pour notre fidèle public.

Ma formation

Afin de préparer ma reconversion je suis entrée en formation cette année. Il s’agit du DEJEPS mention handball au CREPS de Talence où je passe une semaine par mois. La semaine où je suis sur Bordeaux je m’entraîne avec mon équipe que le vendredi. Au départ, j’étais assez inquiète de ce nouveau rythme car j’ai habitué mon corps à beaucoup d’entraînements par semaine. C’est ma routine depuis des années car j’en ai besoin pour être en forme. Mais finalement ça va beaucoup mieux que je ne le pensais. J’arrive à m’organiser pour faire 1 ou 2 séances de muscu au CREPS, partir courir ou aller nager. Cette coupure de hand de 4 jours me fait du bien. Mais j’accumule une autre fatigue.

Je suis responsable des -18 ans F, pour la deuxième saison de suite et ce groupe m’apporte énormément. Je prends un vrai plaisir à les entraîner, les voir évoluer et les coacher quand mon emploi du temps me le permet. Pour l’instant je m’organise plutôt bien et je suis déjà à mi-chemin dans la formation qui m’intéresse et m’apporte des connaissances, c’est plutôt rassurant. Et quand j’arrive le vendredi de très mauvaise humeur les filles parviennent à me faire rire et toute la fatigue mentale part à l’instant…

L’Adversaire du week-end

On a rencontré l’équipe de Bordes 2 fois cette saison, une fois en amical et au match aller. C’est un groupe dont le j’apprécie beaucoup le jeu. C’est une jeune équipe prometteuse qui joue vite et qui est capable de faire des exploits. Elles ne se déplaceront pas samedi en Limousin pour profiter du paysage. Elles vont venir chercher la revanche et tout ça avec zéro pression. Ce sera à nous de nous montrer vigilantes et rigoureuses dans ce que l’on va proposer sur le terrain. Je compte sur nos fidèles supporteurs pour les 3 matches restants à domicile.

QUELQUES CHIFFRES AVANT LA 17e JOURNEE

CLASSEMENT

Rochechouart – St Junien HB 87 : 2e (12 victoires / 1 nul / 3 défaites)

Bordes Sport Handball : 4e (9 victoires / 1 nul / 6 défaites)

ATTAQUE

Rochechouart – St Junien HB 87 : 515 buts inscrits (1er)

Bordes Sport Handball : 418 buts inscrits (7e)

DÉFENSE

Rochechouart – St Junien HB 87 : 413 buts encaissés (4e)

Bordes Sport Handball : 435 buts encaissés (8e)

ADRESSE AUX TIRS

Rochechouart – St Junien HB 87 : 57,9 % de réussite (1er)

Bordes Sport Handball : 51 % de réussite (8e)

ARRÊTS (moyenne/match)

Rochechouart – St Junien HB 87 : 169 arrêts (10,85 / 11e)

Bordes Sport Handball : 213 arrêts (13,3 / 4e)

BILLETTERIE : https://www.billetweb.fr/pro/les-pantheres-de-feu

Lien Permanent pour cet article : http://www.roc-assj-hb87.com/les-pantheres-de-feu/nikolina-lutovac-on-possede-une-certaine-diversite-offensive

TOURNOI INTERGENERATIONS 2019

L’association LES LEG’HAND organise un tournoi Inter-génération destiné aux jeunes licenciés ou non licenciés, amis et aux parents,

5 joueurs par équipe minimum, au moins 2 enfants de – 13 ans sur le terrain

Les joueurs doivent être déguisés.

Les inscriptions se feront le jour même, le dimanche 14 avril 2019 à 13h30

Fin prévu du tournoi vers 17h30. Remise des récompenses et pot de l’amitié à suivre.

Venez nombreux, venez déguisés, pour vous amuser en famille ou entre amis.

2019 A4 Affiche - Reglement 2 modeles A5

Lien Permanent pour cet article : http://www.roc-assj-hb87.com/vie-du-club/tournoi-intergenerations-2019

Wendy Lawson : « Le club a une vraie volonté de grandir »

Arrivée en Haute-Vienne au cours de l’été 2018, Wendy Lawson a choisi son club pour les trois prochaines saisons. L’ex-internationale française restera une Panthère de Feu jusqu’en 2022 ! Wendy nous en dit en peu plus. 
Wendy Lawson (photo : P. Boulesteix)

Wendy Lawson (photo : P. Boulesteix)

Comment analyses-tu tes premiers mois à St Junien et cette première partie de saison ?
Wendy Lawson : A mi-parcours de cette saison 2018/2019, je dresse un bilan positif de mes six premiers mois au sein du Rochechouart – St Junien Handball 87. Je me suis adaptée assez rapidement sur le plan sportif, mais il m’a fallu un peu plus de temps pour faire connaissance avec mes coéquipières que je ne connaissais pas du tout. Notre première partie de saison est en adéquation avec nos objectifs et je suis satisfaite de nos résultats. J’apprécie un peu plus, jour après jour, d’évoluer avec les filles. Sur le plan personnel, ma vie à Saint Junien correspond exactement à ce que je recherchais en venant ici et ma fille peut continuer de grandir dans un milieu sein et calme. Nous ne regrettons pas notre vie nantaise et ses bouchons.
Pourquoi as-tu fait le choix de te ré-engager avec Rochechouart – St Junien Handball 87 ?
WL : Je m’engage pour trois saisons supplémentaires car je me sens bien dans ce club et que les six premiers mois m’ont convaincu. Je crois que sportivement il est possible d’accéder au niveau supérieur en fin de saison et je crois que le club a une vraie volonté de grandir et de progresser dans son organisation pour se rapprocher du niveau Elite. Il faut réussir à faire venir de bonnes joueuses à « St Ju » et pour cela, la structure du club est essentielle. J’ai envie de m’investir dans ce projet. Je vais jouer probablement les dernières années de handball de ma carrière et j’avais besoin de finir dans un endroit où je me sens bien et utile. J’espère durant ces trois ans, continuer à apporter mon expérience et ma bienveillance au club, pour qu’ensemble nous réalisions de belles choses.
Je suis très fier que Wendy ait choisi le ROC ASSJ HB 87 pour les trois prochaines saisons. Cette jeune femme apporte combativité, sérénité et abnégation dans le projet de notre club. 
Patrick Chabasse, président du Rochechouart – St Junien HB 87
 WL - 3 saisons de plus

Lien Permanent pour cet article : http://www.roc-assj-hb87.com/les-pantheres-de-feu/wendy-lawson-le-club-a-une-vraie-volonte-de-grandir

Nationale 1 : Le « choc » de la 11e journée entre Les Panthères de Feu et leurs dauphines !

Palais des Sports de St Junien – samedi 26 janvier – 20h45

Nationale 1 – 11e journée : ROCHECHOUART-ST JUNIEN HB 87 (1er) / MIOS-BIGANOS (2e)

Le hasard du calendrier fait que le premier et le deuxième du classement provisoire s’affrontent lors de la dernière journée de la phase aller. Les Panthères de Feu affrontent ce samedi les joueuses du bassin d’Arcachon. Le vainqueur de la rencontre débutera alors la phase retour à la première place.
Marion Arrighino, la pivot de Feu de Rochechouart - St Junien HB 87 (photo P. Boulesteix

Marion Arrighino, la pivot de Feu de Rochechouart – St Junien HB 87 (photo P. Boulesteix)

Il s’agit là, sans aucun doute, du « choc » de cette 11e journée de Nationale 1. Une opposition musclée est attendue entre les leaders actuelles haut-viennoises et leurs dauphines girondines. Les premières voudront conserver leur nouveau statut acquis le dimanche 6 janvier, les secondes tenteront de les détrôner. Les deux équipes réalisent un excellent début de saison avec 8 victoires en 10 matchs pour les deux équipes, seul un match nul au profit des Panthères de Feu les départage actuellement. La rencontre verra également s’opposer deux ex-internationales françaises : Wendy Lawson du côté de Rochechouart – St Junien HB 87 et du côté de Mios-Biganos, Myriam Borg Korfanty, Championne du Monde en 2003 !
Le mot du coach, Nico PAQUIER :
Mios-Biganos a réalisé jusqu’à présent un excellent parcours en championnat avec notamment deux très belles performances face à Angoulême (victoire 33-29) et Bègles (victoire 30-20). C’est une équipe valeureuse et combattante en défense, en attaque les joueuses savent combiner efficacement. Elles n’ont pas usurpé leur place au classement actuel. Nous connaissons la valeur de cette équipe, notre détermination et notre volonté de vaincre n’en seront que décuplées.
0001

Lien Permanent pour cet article : http://www.roc-assj-hb87.com/les-pantheres-de-feu/nationale-1-le-choc-de-la-11e-journee-entre-les-pantheres-de-feu-et-leurs-dauphines

Nico PAQUIER : « nous montons en puissance »

Les Panthères de Feu sont actuellement en trêve. La compétition reprendra le dimanche 6 janvier au Palais des Sports de St Junien avec le match reporté de la 7e journée face à Bayonne. Le coach, Nico PAQUIER, dresse un premier bilan sur ce début de saison.

LE CHAMPIONNAT

Nous avons de nouveau les cartes en main.

NP : Depuis le faux pas lors de la première journée (ndlr : défaite d’un but à Angoulême dans une atmosphère particulièrement hostile), nous n’avons plus perdu. Certes nous avons égaré un point en chemin face à la Roche sur Yon qui nous a contraint au match nul, mais malgré tout notre équipe monte en puissance depuis ce début de saison. Nous jouons vite et nous sommes plutôt performants en attaque (ndlr : meilleure attaque du championnat avec un match en moins !), par conséquent nos adversaires bénéficient également davantage de ballons mais on reste plutôt efficace dans le secteur défensif avec plus de 60 % de récupération de balle en défense placée. Notre récente victoire à Bègles est importante car elle nous permet de nous positionner dans ce championnat. Nous avons de nouveau les cartes en main.

Les Panthères de Feu concluent ce premier cycle par une victoire importante à Bègles (25 à 23). Photo : F. BOCHE

Les Panthères de Feu ont conclu ce premier cycle par une victoire importante à Bègles (25 à 23). Photo : F. BOCHE

LA COUPE DE FRANCE

Un quart de finale inédit et historique en perspective.

NP : Cette saison, la coupe de France est un outil de travail et de progression. Tout d’abord, on peut travailler de nouvelles combinaisons tactiques ou combinaisons de joueuses, on peut intégrer des Espoirs qui profitent ainsi du temps de jeu qui leur est offert. Ensuite cette compétition nous a surtout permis de rester dans le rythme de la compétition et de ne pas casser la belle dynamique actuelle. Tout le groupe a pu progresser ainsi. Les résultats nous ont été favorables et nous avons eu la chance de disputer déjà trois matchs à domicile. Nous disputerons en février le troisième huitième de finale de l’histoire du club avec l’étiquette du « Petit Poucet 2019 ». Le tirage au sort a désigné Stella St Maur (D2), ce n’est peut-être pas l’adversaire le plus prestigieux que l’on rêvait d’accueillir, mais ça reste l’opposition sportive la plus ouverte pour nous avec en perspective un quart de finale, ce qui serait tout simplement inédit et historique pour le club.

Tirage au sort des 8e de finale de la Coupe de France à la maison du Handball le vendredi 16 novembre.

Tirage au sort des 8e de finale de la Coupe de France à la maison du Handball le vendredi 16 novembre.

LES ESPOIRS DE FEU

Notre formation interne devient de plus en plus attrayante.

NP : Je suis très fier de notre équipe Espoir. Nous disposons certes d’un effectif restreint en nombre mais l’état d’esprit de nos jeunes est très positif. Les joueuses sont souvent en immersion avec les Panthères de Feu. Les jeunes ont parfaitement compris qu’une opposition plus relevée et davantage d’exigences au quotidien sont des points importants dans la formation que nous voulons leur apporter. Avec Mathias (ndlr : coach de l’équipe Espoir de Feu), qui par ailleurs réalise un excellent travail, nous sommes très fiers de voir les joueuses que nous formons jouer, de temps à autre, avec les Panthères de Feu. Notre politique sportive commence réellement à porter ses fruits. Notre formation interne devient de plus en plus attrayante. Les jeunes joueuses qui ont fait le choix de nous rejoindre progressent quotidiennement auprès de nos joueuses d’expérience et réalisent par ailleurs un très bon début de championnat.

LA TREVE

Tout d’abord, […] quelques jours de vacances bien méritées.

NP : Tout d’abord, les joueuses bénéficient de quelques jours de vacances bien méritées. Elles viennent de boucler une série de douze matchs consécutifs (ndlr : 10 victoires, 1 nul, 1 défaite) et ont besoin de se ressourcer. Nous reprendrons les entraînements en décembre par des séances d’athlétisation. Une courte pause également lors des fêtes de fin d’année avant de relancer notre dynamique positive à compter du 2 janvier (ndlr : réception de Bayonne le dimanche 6 janvier 2019 à 16h).

Préparation physique avec Studio Fit

Préparation physique avec Studio Fit

Lien Permanent pour cet article : http://www.roc-assj-hb87.com/les-pantheres-de-feu/nico-paquier-nous-montons-en-puissance